Follow us on:      Facebook      Twitter      Google+

Category

AkezamPR

929 0

« Parce qu’une privation de bière fait la différence »

AkezamPR, Uncategorized

yalgaEn quelques jours, nous avons pu découvrir le Collectif d’Aide aux Insuffisants Rénaux (C A I R) qui a mit en place la levée de fonds « Yalgado’s Hospital Fund Raising » qui a débuté le 10 Mars 2016. Essentiellement composé de jeunes burkinabé ils ont tous montrer cette envie de venir en aide d’une façon ou d’une autre à ces personnes, en y mettant l’énergie nécessaire pour atteindre leurs objectifs. Comme ils l’ont dit« ils sont jeunes, ils sont ambitieux et malgré leurs différentes occupations et études ils se sont tous engagés pour une cause sociale : celle de venir en aide aux personnes atteinte de l’insuffisance rénale ». La présidente Anaïs Yameogo a exprimé beaucoup de regrets et de compassion à l’encontre de ces patients suite à la diffusion sur la chaîne nationale BF1, d’un documentaire aujourd’hui censuré, mais qui mettait bien en évidence les conditions de vie difficile des personnes atteinte d’insuffisance rénales. Elle a ainsi décidé d’agir en lançant cette collecte de fonds qui financeras l’achat de kits de dialyse. Saviez vous que un kit de dialyse coûte environ 48000 FCFA l’unité. Imaginez combien seraient soulagés ces personnes démunies, et qui ont à leurs charge 1 famille d’au moins 5 personnes à nourrir, de bénéficier d’une partie de leurs soins gratuitement. Dans ce sens des activités à but lucratif ont été organisées et continue d’être organisées afin de réunir assez de fonds pour venir en aide à ces personnes. Au Burkina Faso, la consommation de la bière se fait du lundi au lundi. Les prix varient selon les types de bières, mais cette boisson alcoolisée coûte au minimum 600 francs. Si chaque consommateur sacrifiaient juste une bière et faisaient don du prix unitaire de cette boisson, ils contribueraient significativement à cette collecte de fonds. Ne soyez pas indifférent à ses cris de douleurs passé au silence, ne soyez pas indifférent à cette cause par ce que aujourd’hui c’est lui, mais demain ça peut être toi, ça peut être moi. Nous sommes tous de près ou de loin concernés par cette maladie.

Les dons peuvent continuer de se faire via le site Go fund me en cliquant sur le lien suivant : https://www.gofundme.com/yalgado-shospital

Ou par Airtel Money au numéro suivant : 65 03 32 32

colelctif « Nous réalisons que ce que nous accomplissons n’est qu’une goutte dans l’océan. mais si cette goutte n’existait pas, elle manquerait »

841 0

Femme d’influence,femme engagée

AkezamPR

Jeune mais surtout très courageuse, Dalila Yaro est une jeune fille qui est aujourd’hui à la tête de différentes structures créées par elle-même. De la fabrication de bijoux en perles, inspirée de différentes cultures : Aidy Pearls, à la création d’un espace d’échange et de partage : Ayina So, elle semble bien avoir compris que pour faire avancer notre continent, la solidarité et l’acceptation de tous, sont de plus en plus primordial. Avoir le sens du partage, savoir prêter une oreille attentive à toute personne le souhaitant telles sont les valeurs maintenant recherchées pour faire avancer le continent, telles sont les valeurs qu’elle détient dans toutes ses analyses. Que dire de plus à part être en admiration totale devant cette jeune fille qui essaye d’encourager, d’aider les jeunes personnes en difficulté et qui ne manque pas de leur donner des conseils au besoin. Une jeune engagée qui veut améliorer l’implication sociale de la femme au sein de la société actuelle. Leader, femme d’influence, sont des concepts que nous pouvons aujourd’hui utiliser lorsque nous faisons référence à Dalila Yaro. AkezamPR invite toute personne à aller visiter les différentes pages afin d’en apprendre plus sur l’esprit de partage, l’esprit d’entreprendre, et sur l’engagement social tout simplement.

#AkezamPR#AidyPearls#AyinaSo#AfricanWoman#Entrepreneurship#Africa#

 

Facebook : Aidy Pearls ; Ayina So

Instagram : Aidy Pearls

 

IMG_2050

 

967 0

10 words about Yoga…

AkezamPR

Du haut de ses 23 ans, Justizia Kass est une jeune béninoise passionnée du Yoga. Avec pour but d’améliorer ses connaissances sur cette discipline originaire d’Inde, elle intégra dans son cursus universitaire certains cours en rapport avec le Yoga. Ainsi, elle aura la possibilité d’offrir des cours en rapport avec cette discipline dans un futur assez proche. Cherchant a aidé toute personne à être confortable dans son corps et à pouvoir atteindre cette maîtrise personnelle. Nous pouvons considéré que cette jeune yoguiste « prône » le bien être de soi, la concentration mais surtout l’auto-discipline. Et qui depuis deux ans maintenant essaye tant bien que mal d’être active dans cette pratique. Nous ne pouvons que l’encouragé a continué dans ce sens car faire une chose par passion est mieux réalisé que une chose faite par contrainte. Comme elle aime si bien le dire « let Yoga change your life »

#AkezamPR#YogaLover#TalentedPerson#AfricanTalents#BeYourself#BeComfortable#BeRelaxed#Benin#Africa

Facebook : Justizia Kass

IMG_1859

email : contactjvstizia@gmail.com

Instagram : @Jvstizia

1329 1

En un mot de satisfaction « Wow »

AkezamPR, Travel

Vous n’êtes pas sans savoir que le Burundi est mon deuxième pays d’origine. N’ayant pas eu la chance de l’avoir visité, j’ai décidé d’en savoir plus à ma façon. Bien qu’étant née au Burkina Faso et ayant grandit dans ce beau pays, ma mère a sût nous éduquer mes frères et moi dans cette atmosphère mixe « du Burundi dans le Burkina Faso ». Ainsi, pour compléter ce bagage culturelle que je portes depuis ma naissance, j’ai décidé de passer sur le snapchat communautaire du Burundi « Buja 257 » afin d’allé à la rencontre de mes frères et sœurs burundais. En un mot de satisfaction « WOW ». Quelle belle expérience vécu. Quel chaleureux accueil reçu.  Quelle solidarité vécu à mon égard. Solidarité pour moi, qui n’ai jamais vécu au Burundi, mais qui ai reçu plusieurs encouragements de la part des burundais. Solidarité pour moi qui ne comprends pas ma langue maternelle mais qui ai reçu certaine personne prête à m’apprendre le Kirundi. Solidarité pour moi qui pensait être traité comme une étrangère mais qui en réalité a été traité comme une des leurs, comme une 100% burundaise alors qu’il n y’a que 50% de sang Tutsi & Hutu dans mes veines. Que demander de plus que de ressentir un tel accueil de la part de mes confrères ? Que demander de plus que d’être accepter pour ce que mixe de culture que je suis ? Merci à Buja257 de m’avoir fait découvrir la mentalité d’une bonne partie des Burundais. Mais surtout merci à l’African trip, car sans eux, cette expérience n’aurait pas été possible. Comme j’aime si bien le dire, l’outil technologique devraient être mieux exploité, et dans ce cas précis, l’African trip composés de tous ses snaps communautaires l’illustre bien. De la culture Africaine en Afrique, en Asie, en Europe, en Amérique.

african trip

Bon vent à l’African trip #Buja257#kibare226

804 0

Petit à petit l’oiseau crée son nid…

AkezamPR

Bonjour Madame Traoré,

Vous trouvez ci-dessous le compte rendu des deux jours de promotion faite par votre structure. Je tiens à vous renouveler mes remerciements.

Cordialement,

Cheick Omar Sangaré
CEO of Black Bourgeoisie
200 likes de plus sur notre page Facebook, 15 articles vendus, ces chiffres sont representifs de l’impact de la promotion faite par AKEZAM PR. Durant deux jours, cette structure a mis en place un programme publicitaire ciblé et organisé avec notamment la creation d’un groupe publicitaire sur Facebook « #CommeBlackBoourgeoisie », et l’organisation d’une journée promotion sur Snapchat et Twitter. En tant qu’ étudiant /entrepreneur, il est souvent difficile pour mon equipe et moi de faire la publicité régulière de nos articles tout en assurant la fabrication et la vente. Nous avions donc contacté AKEZAM PR dans le but de gagner un peu plus en visibilité et je pense que les chiffres énoncés plus haut parlent d’eux-mêmes. AKEZAM PR nous a donné accès à une large plateforme publicitaire que nous continuons d’utiliser.

 

« L’aspect fait le respect »
« L’aspect fait le respect »
« L’aspect fait le respect »
« L’aspect fait le respect »
« L’aspect fait le respect »
« L’aspect fait le respect »
« L’aspect fait le respect »
428 0

« L’aspect fait le respect »

AkezamPR, Lifestyle

Black Bourgeoisie est une marque qui a vu le jour en 2014. Née d’une envie de mélange traditionnel et moderne, le créateur de la marque, Cheick Omar Sangaré, jeune Burkinabé de son état a voulu « importer l’Afrique en Europe ». De par le mix du Faso Danfani et du tissu basique, il essaye de montrer que même en restant culturel, en ne se détachant pas de ses traditions, être classe reste une histoire de volonté, d’imagination mais surtout de bourgeoisie… Nous vous laissons découvrir ce que ce jeune entrepreneur talentueux qui ne jure que par sa phrase fétiche « l’aspect fait le respect »veut faire ressortir comme message au travers de ses différentes créations. Black Bourgeoisie ce n’est pas juste une marque, c’est bien plus, et ce n’est que le début.

#Africa lwili#

Pagnifiquement moderne#CommeBlackBourgeoisie…

 

IMG_0591 Kimono shirt : 50,99 Euros

Retrouvez toutes vos tenues Black Bourgeoisie sur leur site web : www.bbourgeoisie.com

Facebook : @Black bourgeoisie & #CommeBlackBourgeoisie

Instagram : Black_bourgeoisie

Par mail : Bourgeoisieblack@gmail.com

 

350 0

Quelles ont-été mes motivations ?

AkezamPR

Depuis peu, j’ai remarqué que nous, jeunes entrepreneurs Africains, nous n’étions pas assez connu sur les réseaux sociaux ou du moins nous essayions de l’être mais nous n’y arrivons pas forcément. Au travers d’AkezamPR, je voudrais donner à tout entrepreneur la possibilité d’avoir une certaine notoriété sur internet, en leur donnant une visibilité totale sur les réseaux sociaux. Je voudrai rappeler que la technologie c’est le futur de l’Afrique. De nos jours tout se fait ainsi. Facebook, Instagram, Periscope, Snapchat, Twitter, sont devenus les outils de base de communication en d’autres termes les outils les plus couramment utilisés pour se faire connaître et se créer une certaine renommée nationale,continentale voir planétaire. Ainsi je voudrai donné la possibilité à tout entrepreneur Africains, de se faire connaître et de vendre leurs services en leurs faisant une importante publicité qui leurs permettrait pourquoi pas de trouver des partenariats enrichissants.

Vous vous direz peut être que c’est viser trop haut ? Et alors ? Les Occidentaux eux, ont bien réussi en utilisant ses outils, alors pourquoi pas nous ?

Pourquoi ne pas faire profiter de cette technologie à notre génération, qui nous offre les « meilleurs des outils » ? Pourquoi ne pas se les approprier au maximum ? Nous pouvons le faire, et nous y arriverons par ce que nous sommes Africains. « Le bouche à oreille » n’est plus le moyen par excellence pour se faire connaître aujourd’hui. C’est par une forte solidarité , un réel soutient et une volonté d’innovation que nous arriverons à une Afrique en devenir.

#Africalwili #Je suis une jeune entrepreneure et je veux faire avancer mon continent, en valorisant mes frères et soeurs Africain(e), et toi ?

 

Close